Turin (08/2013)

Forte de 900.000 habitants, Turin est l’ancienne capitale de l’Italie unifiée, le chef-lieu du Piémont, entourée par les Alpes et traversée par le Pô, au nord-ouest de l’Italie. Les symboles de Turin sont: le bicerin (mélange de café, de cacao et de crème), le café Lavazza, la Juventus FC, Fiat, les chocolats gianduiotti, l’aperitivo, le Saint-Suaire, la Môle Antonelliana, le quotidien La Stampa, etc.

Juventus

Y aller

Vols Bruxelles-Charleroi – Turin (avec Ryanair). A l’aéroport de Turin Caselle, prendre le train jusqu’à la gare de Torino Dora GTT (3€, billets au guichet Ricevitoria dans le hall des arrivées, trajet = 19 min), située à 2,8 km du centre-ville

OU

prendre le service de bus SADEM vers le centre-ville (6,50€ à l’automate ou 7,50€ auprès du chauffeur, trajet ~ environ 45 min). Arrêt le plus proche du centre (1,2 km): Porta Nuova (gare et métro).

 

A voir

  • le ‘Pôle royal’, fermé le lundi: le Palais royal de Turin, l’Armurerie royale, la Galleria Sabauda, le Musée archéologique, la Bibliothèque royale, les Jardins royaux. Entrée: 12€. Gratuits le 1er dimanche du mois.
  • le Palais Madame. Entrée: 10€. Gratuit le 1er mercredi du mois, ainsi que pour les moins de 18 ans. Fermé le mardi.
  • le Musée égyptologique (le plus grand du monde après celui du Caire). Entrée: 13€ sur place / 15€ en ligne avec accès prioritaire. Fermé le lundi après-midi.
  • le Musée national du Risorgimento italien (unification italienne) dans le Palais Carignan. Entrée: 10€. Fermé le lundi.
  • la Môle Antonelliana: musée national du cinéma (10€), ascenseur panoramique (7€), billet combiné (14€). Fermé le mardi.
  • se promener sous les 16 km d’arcades de la ville et dans les rues pleines de Fiat 🙂
  • le stade et le musée de la Juventus (à 6 km du centre) et les boutiques officielles du club
  • le Musée de l’Automobile. Fermé le lundi après-midi et le mardi matin. Entrée: 12€. Au sud de la ville, arrêt de métro le plus proche: Lingotto.
  • le tout premier café Lavazza, fondé en 1895 (10 via San Tommaso), aussi restaurant
  • le château et le parc du Valentino
  • la Porte palatine
  • la Cathédrale, où se trouve le Saint-Suaire. Fermeture entre 12h30 et 15h.
  • la Basilique de Superga, sur la colline du même nom à 10 km de la ville, qui porte encore les stigmates du crash aérien qui a décimé le club du Torino FC le 4 mai 1949. Dôme: 3€. Crypte et appartements royaux: 5€. En été, fermé le mardi. En hiver, ouvert uniquement le weekend et jours fériés (mais tous les jours du 25/12 au 06/01). De la piazza Castello, prendre le bus 15 jusqu’à la gare Sassi. De là, prendre le tramway à crémaillère historique Tranvia a Dentera (aller-retour: 6€ en semaine, 9€ les weekends et jours fériés).
  • le cimetière monumental
  • l’Eglise San Lorenzo, la Basilique Maria Ausiliatrice, la Basilique du Corpus Domini, l’Eglise San Domenico, etc.
  • la Galleria Civica d’Arte Moderna e Contemporanea (GAM). Entrée: 10€. Fermé le lundi. Gratuit le 1er mardi du mois.
  • les maisons ouvrières des ouvriers de Fiat datant des années ’50 (du côté de la via Nizza, métro Lingotto)
  • Etc.

 

Torino+Piemonte Card

Pass valable 1, 2, 3, 5 ou 7 jours, avec ou sans accès aux transports publics. Donne droit à l’entrée gratuite ou réduite dans la plupart des attractions touristiques. Mode d’emploi ici. A acheter en ligne ou à l’Office du tourisme (gare de Porta Nuova et piazza Castello).

 

Piemonte Card

Bon plan

A Turin est né l’aperitivo. Concept: sorte de happy hour (19h-21h) au cours duquel on paie son verre un peu plus cher (7€-10€) car un buffet est présenté sur le bar. Les meilleures adresses sur la piazza Vittorio Veneto, les quartiers du Quadrilatère et de San Salvario.

aperitivo Turin

Dans le quartier de San Salvario, sur les rives du Pô, d’anciens entrepôts du XIXème siècle ont été reconvertis en bars, restaurants et discothèques: les Murazzi du Pô. Ambiance garantie!

Au restaurant: à signaler qu’en Italie (même à Rome, où cette pratique a pourtant été officiellement bannie), une mystérieuse majoration est automatiquement ajoutée à l’addition sous l’appellation pane e coperto (généralement 2-3€ par personne, en fonction des villes et des établissements, censée être indiquée sur le menu). Il ne s’agit toutefois pas d’un pourboire puisqu’elle est empochée par le patron.

Vers la mi-août, en raison de la période de vacances et de la canicule, les villes du nord de l’Italie situées à l’intérieur des terres ont tendance à être désertées par leurs habitants. L’inconvénient est qu’une partie des établissements et des commerces se retrouve fermée mais l’avantage est que les tarifs hôteliers sont en chute libre et qu’il y a relativement peu de touristes.

Notre hôtel 

Pacific Hotel Fortino ****: agréable, mais ne mérite quand même pas quatre étoiles. Situé dans un quartier un peu glauque et excentré au nord de la ville (à 2,2 km du centre).

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s